Genlis : Le comité cantonal fait son bilan

Secours populaire : Un appel à la générosité
mardi 12 février 2008
popularité : 5%

Le comité cantonal de Genlis doit faire face à une croissance des demandes d’aides de toutes natures et renouvelle son appel à la générosité.

Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et la précarité, 22 720 € ont été dépensés pour l’achat de denrées alimentaires et les aides financières. Ainsi, à Genlis, neuf libres-services de la solidarité mensuels ont été organisés.
En moyenne, de cent soixante -dix à deux cent dix personnes du canton se sont présentés aux distributions. Ce chiffre ne tient pas compte des dépannages d’urgence auxquels il faut faire face.

Quatre-vingt-deux aides financières sous forme de bons de chauffage, d’aides au logement, de bons de transport, de participations aux frais médicaux, d’assistances financières permettant d’éviter les coupures d’eau ou d’électricité ont été accordées. Il faut ajouter les interventions d’urgence qu’il est difficile de répertorier vue leur diversité.

Le comité intervient également pour l’aide aux vacances des enfants et des familles : dix enfants du canton ont pu découvrir les joies de la neige lors d’une journée passée aux Dappes, quatre ont pu séjourner en colonie de vacances, quatre bourses de vacances ont été offertes afin de permettre à des enfants de fréquenter le centre de loisirs et les minicamps, six enfants ont pu aller une journée à Europa-Park et une famille a pu profiter d’un séjour à la montagne.

Le comité a assuré une distribution de jouets lors des fêtes de Noël, qui a profité à quarante-cinq enfants de 0 à 12 ans. Il a également organisé une braderie permettant d’acquérir des jouets en parfait état pour une somme modique ; ainsi qu’un libre-service de Noël dont ont bénéficié soixante-cinq familles, soit 204 personnes.

Des actions internationales

Dans le cadre des actions internationales, le comité participe aux actions de la fédération de Côte-d’Or et en particulier à l’aide octroyée à une école de Madagascar. Toutes ces actions sont financées par les dons recueillis, par l’organisation des braderies de vêtements et diverses activités comme les lotos, une expo-vente d’objets cadeaux, une braderie de livres etc., des subventions accordées par neuf communes et une aide à la vie associative du conseil général.

Actuellement, le comité cantonal doit faire face à une croissance des demandes d’aides de toutes natures et renouvelle son appel à la générosité pour que puisse être respectée sa devise « Tout ce qui est humain est nôtre ».

D’après le Bien Public