Bangladesh : un pays dévasté

jeudi 22 novembre 2007
popularité : 6%

Après le passage du cyclone Sidr, des millions de Bangladais se retrouvent sans abris. Déjà élevé, le nombre de personnes ayant perdu la vie devrait dépasser les 10 000 morts selon le Croissant Rouge et ce, malgré l’évacuation de 1,5 million de personnes par les autorités avant le passage du cyclone. Ce n’est que paysages ravagés et désolation que retrouvent les Bangladais.
Les équipes du SPF sur le terrain

Les secours s’organisent pour livrer vivres et médicaments mais, face à l’ampleur du drame et aux difficultés d’accès aux zones sinistrées, les besoins restent immenses. Gonoshasthaya Kendra (GK Savar), le partenaire au Bangladesh du Secours populaire français, a dépêché des équipes médicales et logistiques dans les zones sinistrées, deux jours après le cyclone. Celles-ci ont évalué la situation et les besoins des victimes. Les familles qui vivaient de l’agriculture et de l’élevage de crevettes ont tout perdu : 95% d’entre elles, n’ont plus de maisons.
Des besoins importants

Il est urgent de fournir aux victimes des médicaments, des pastilles pour purifier l’eau, des vêtements et de la nourriture. Le SPF apporte son premier soutien à 35000 personnes, grâce à des aides alimentaires, dans les districts de Pirojpur et Bargunna. Une équipe des médecins du SPF devrait rejoindre GK Savar sur zone.
Après de telles catastrophes, il y a nécessité à poursuivre la solidarité pour aider les familles à reprendre le quotidien, cultiver la terre, accéder à l’eau potable, reconstruire les maisons, les écoles, les centres de santé, mettre en place des activités génératrices de revenus.
Le Secours populaire poursuit son appel pressant aux gens de cœur pour collecter les moyens financiers nécessaires à l’achat des produits de première nécessité et par la suite aider à la reconstruction du pays tout en prenant en compte les questions de "prévention des risques" dans ses programmes de réhabilitation.

Vous pouvez effectuer un don financier par courrier à :

- Secours populaire français, « Urgence Bangladesh », 16, rue Michelet, 21000 Dijon


Photo : AFP