Accompagnement scolaire

jeudi 21 décembre 2006
popularité : 47%

L’accompagnement scolaire, composante de l’accès à la culture en général, mais orientée vers les enfants et adolescents fréquentant l’école, est un des axes majeurs dans la conception de la solidarité du Secours Populaire Français.

Mouvement d’éducation populaire dès son origine, le SPF peut faire sien le proverbe chinois "Si tu donnes à manger à quelqu’un qui a faim, tu le nourriras un jour ; si tu lui apprends à pêcher, tu le nourriras toute sa vie".

Ainsi, chaque année scolaire, des séances d’accompagnement sont organisées au siège, rue Michelet.

Ceci correspond à un double besoin et une double attente :

- celui des enfants, qui ont besoin d’être aidés dans leur travail scolaire et leurs devoirs, car ils ne trouvent pas chez eux cette possibilité : parents d’autres cultures qui ne maîtrisent pas le français, ou qui ne possèdent pas la connaissance des matières enseignées ; parents dans la précarité qui ne peuvent pas avoir recours à des leçons particulières ; difficultés à l’école, souvent liées aux classes surchargées qui limitent l’action des enseignants,

- celui des parents, qui savent que la réussite dans la vie de leurs enfants passe par l’école, mais qui se trouvent démunis, matériellement et/ou intellectuellement, et souffrent de ne pouvoir remplir pleinement leur devoir de parents.

L’aide aux devoirs est évidemment la part majeure de cet accompagnement. S’y ajoute aussi une ouverture sur la vie extérieure par des visites à vocation culturelle.


Pour l’année scolaire 2004-2005 :

- pour l’aide aux devoirs, les séances étaient organisées le mercredi après-midi de 14 à 17 heures. 25 enfants étaient inscrits, ce qui a représenté une fréquentation moyenne de 15 élèves par séance, car certains ont aussi des activités extra-scolaires ce même jour et ne peuvent pas venir à chaque fois,
- pour l’activité culturelle plus générale, la visite d’une fromagerie et de grottes, la journée des oubliés des vacances à Paris, ont été organisées par la section "culture" du SPF pendant les vacances scolaires.

L’encadrement est assuré en moyenne par 10 bénévoles du SPF dont plusieurs étudiants.
Il faut noter que l’accompagnement scolaire n’est pas dispensé au domicile de l’enfant mais seulement au siège rue Michelet. Cette organisation est voulue car elle répond à des principes qui sont aussi dans le droit fil des actions du SPF :
- comme l’école, l’accompagnement scolaire est un facteur d’intégration pour des enfants d’autres cultures, mais aussi un facteur de respect des autres cultures. La mixité, la convivialité, entre les enfants et adultes d’âge divers, luttent contre tout communautarisme ou différence sociale qui véhiculent trop souvent du racisme et du rejet de l’autre,
- il permet aussi la rencontre entre parents par le biais des enfants, ce qui peut briser des solitudes familiales,
- enfin, aller faire ses devoirs constitue une démarche de l’enfant qui, à son niveau, est déjà une prise de conscience de la nécessité de se prendre en charge.

Pour conclure, il faut souligner :


- l’assiduité et le travail des enfants, dont on pourrait penser qu’ils ont plus envie d’aller jouer,
- la confiance que nous témoignent les parents,
- l’engagement des étudiants qui consacrent une partie de leur temps déjà bien chargé dans cette action de solidarité et donnent aux enfants un bel exemple de générosité de la jeunesse.

Face aux égoïsmes, peut-être auront-ils à coeur de perpétuer dans leur vie d’adulte cet esprit de solidarité et d’humanisme, maîtres mots du SPF.

Depuis le 21 septembre 2005, l’accompagnement scolaire a repris rue Michelet.